You're viewing all posts tagged with rock indépendant

Morceau du jour : Lo-Fang, Look Away (2014, album Blue Films)

Parce que Matthew Hemerlein s’est lancé dans la musique sous le nom de Lo-Fang. Parce que ce jeune producteur américain vient de sortir son premier album Blue FIlms. Parce que sa musique, si elle possède une base électronique, part dans d’autres directions selon les morceaux. Parce que le premier single Look Away illustre bien cela, le morceau commençant en territoire électronique avant de basculer vers une seconde partie acoustique.

Morceau du jour : The Temper Trap, Sweet Disposition (2008, album Conditions)

Parce que The Temper Trap sortait en 2009 son premier albums Conditions. Parce que leur tout premier disque, qu’on retrouvera plus tard sur ce premier album, est le single Sweet Disposition. Parce qu’on y trouve un morceau de rock indépendant énergique et lyrique, qui annonce les belles choses à venir de la part de ces alors nouveaux venus.

Morceau du jour : David Byrne & St. Vincent, Who (2012, album Love This Giant)

Parce que David Byrne, naguère chanteur des Talking Heads, mène depuis un bon quart de siècle une carrière solo plus discrète que celle qu’il a eu avec le groupe qui l’a rendu célèbre, mais pas moins riche musicalement. Parce que c’est notamment l’occasion pour lui de rencontrer d’autres musiciens pour des collaborations souvent fructueuses. Parce que son dernier album en date Love This Giant est justement une collaboration avec St. Vincent. Parce que ce disque n’a donné lieu qu’à un unique extrait, Who.

Morceau du jour : Foster the People, Coming of Age (2014, album Supermodel)

Parce que Foster the People sort cette semaine son deuxième album Supermodel. Parce que le groupe a mis deux ans à l’enregistrer, après le succès rencontré par son premier album Torches. Parce qu’on retrouve sur ce nouveau disque la pop indé efficace du groupe, comme sur son premier extrait Coming of Age.

Morceau du jour : Franz Ferdinand, Love Illumination (2013, album Right Thoughts, Right Words, Right Action)

Parce que Franz Ferdinand est passé il y a peu par Paris dans le cadre de la tourné destinée à promouvoir leur quatrième album Right Thoughts, Right Words, Right Action sorti l’été dernier. Parce qu’on retrouve sur cet album le groupe énergique qui nous avait séduit avec avec son premier album. Parce que le deuxième extrait de l’album, Love Illumination, est représentatif de ce son.

Morceau du jour : MGMT, Alien Days (2013, album MGMT)

Parce que MGMT a sorti à l’automne dernier son troisième album. Parce que la musique qu’on y trouve est comme d’habitude marquée d’une grande étrangeté. Parce que le morceau d’ouverture et premier extrait Alien Days ne déroge pas à ce style, marque de fabrique du groupe. Parce que la vidéo qui accompagne ce morceau est également à ranger au rayon des bizarreries auxquelles nous a habitué le groupe.

Morceau du jour : Graffiti6, Stare Into the Sun (2009, album Colours)

Parce que Graffiti6 a commencé en indépendant total avant que sa musique n’intéresse une maison de disque importante qui lui permette de toucher un plus large public. Parce Stare Into the Sun était l’un de ses tous premiers morceaux, remontant aux débuts du duo.

Morceau du jour : St. Vincent, Digital Witness (2014, album St. Vincent)

Parce que St. Vincent vient de sortir son quatrième album, qui porte simplement le nom de l’artiste éponyme. Parce qu’on y retrouve la pop indé qu’Annie Clarke délivre depuis quelques années sur ses disques. Parce que Digital WItness est sorti en début d’année pour donner une idée de l’album.

Morceau du jour : Temples, Shelter Song (2012, album Sun Structures)

Parce que Temples vient de sortir son premier album Sun Structures. Parce que ce groupe anglais vient rejoindre nombre de ses pairs issus d’une scène rock indépendante qui semble inépuisable. Parce que tout avait commencé pour ce groupe à l’automne 2012 avec ce Shelter Song, premier single ouvertement psychédélique qui semble tout droit venu d’un âge d’or du genre.

Morceau du jour : Mogwai, The Lord Is Out of Control (2014, album Rave Tapes)

Parce que Mogwai a sorti en ce début d’année son 8e album Rave Tapes. Parce que le groupe écossais est depuis ses débuts l’un des fers de lance de la scène post-rock, même si ce terme couvre des formations parfois musicalement très différentes. Parce que la musique du groupe parfois bruitiste, parfois plus calme, très souvent instrumentale, est porteuse d’atmosphères sonores idéales à écouter la nuit. Parce que The Lord Is Out of Control, premier extrait de l’album, est un bon exemple de la musique du groupe.