You're viewing all posts tagged with rock

Morceau du jour : R.E.M., Stand (1988, album Green)

Parce que R.E.M. sort fin 1988 son sixième album, Green. Parce que ce disque est le premier pour leur nouveau label, la major Warner, que le groupe vient de rejoindre après ses débuts sur le label indépendant I.R.S. qui publia ses cinq premiers albums. Parce que le groupe est alors l’un des fleurons de la scène rock alternative US ; on ne sait pas encore que quelques années plus tard il deviendra l’un des plus gros groupes du monde après un tube mondial en 1991. Parce que pour l’heure, R.E.M. est l’un des groupes majeurs qui passe sur les college radios, mais il est encore peu connu du grand public. Parce que le second extrait de Green, Stand, sort en single début 1989. Parce que ce morceau permet au groupe de décrocher son second top 10 US après The One I Love deux ans plus tôt. Parce que c’est l’un des premiers gros succès du groupe, qui a déjà 6 ans de carrière derrière lui. Parce que ce morceau était classé numéro 6 aux États Unis il y a 25 ans.

Morceau du jour : Nena, 99 Luftballons (1983, album Nena)

Parce que le groupe de new-wave allemand Nena sort début 1983 son premier album. Parce que cet album connaît un grand succès cette année en Allemagne de l’Ouest, patrie du groupe, mais un de ses extraits connaît un destin encore plus extraordinaire. Parce que 99 Luftballons, deuxième extrait de l’album, devient, fait rare pour un morceau chanté en allemand, un tube dans toute l’Europe, mais aussi en Océanie et aux États Unis. Parce qu’une version chantée en anglais et intitulée 99 Red Ballons sera un tube de même ampleur au Canada et au Royaume Uni. Parce que si le groupe aura d’autres succès dans les pays germanophone, ce sera son unique tube dans les autres pays.

Morceau du jour : Timber Timbre, Hot Dreams (2014, album Hot Dreams)

Parce que les Canadiens de Timber Timbre viennent de sortir leur nouvel album Hot Dreams. Parce qu’on y retrouve la musique folk rock du groupe, toujours aussi sublime, écrin pour la voix de velours du chanteur Taylor Kirk. Parce que le morceau titre est le premier extrait.

Morceau du jour : Kenny Loggins, Footloose (19844, bande originale du film Footloose)

Parce que le mercredi, c’est le jour du cinéma. Parce que dans les années 80, les films étaient très souvent accompagnés de morceaux spécifiquement écrits pour eux, et ces morceaux trustaient les charts, donnant plusieurs des grands tubes de la décennie. Parce qu’en 1984 sort le film Footloose, narrant les déboires d’un adolescent fan de danse rock tombant dans un coin des États Unis où cela a été banni par les autorités locales. Parce que le film est accompagné d’une bande originale rock efficace, dont le morceau titre qui devient rapidement un succès. Parce que ce morceau était classé numéro 1 aux États Unis il y a 30 ans.

Morceau du jour : Rufus Wainwright, Me and Liza (2014, compilation Vibrate: The Best of Rufus Wainwright)

Parce que Rufus Wainwright vient de sortir une compilation rassemblant les succès de la quinzaine d’années de carrière qui s’est déroulée depuis son premier album. Parce que cette anthologie contient deux nouveaux morceaux, dont Me and Liza qui fait figure de premier extrait. Parce que dans ce morceau pop léger, Rufus Rainwright évoque ses relations avec Liza Minelli, en particulier à propos d’un concert hommage à la mère de cette dernière, Judy Garland, que Wainwright avait donné il y a quelques années. Parce qu’on retrouve sur ce morceau la patte légère et pleine de charme de la musique de Rufus Wainwirght et son style si reconnaissable.

Morceau du jour : Keane, Higher Than the Sun (2013, compilation The Best of Keane)

Parce qu’après quatre albums à son actif, Keane sortait à la fin 2013 une première compilation rassemblant les singles ayant émaillé sa première décennie de carrière. Parce que si la musique du groupe n’a jamais été révolutionnaire, sa pop classique très efficace a remporté un certain succès au fil des ans. Parce qu’on retrouvait sue cette compilation deux morceaux inédits. Parce que Higher Than the Sun a fait figure de premier single extrait de la compilation, au début de l’automne dernier.

Morceau du jour : Cyndi Lauper, Girls Just Want to Have Fun (1983, album She’s So Unusual)

Parce que le mois d’octobre 1983 voit la sortie du premier album de Cyndi Lauper, She’s So Unusual. Parce que Girls Just Want to Have Fun, le premier extrait de l’album, est sorti un mois plus tôt. Parce qu’il est accompagné d’une vidéo qui connaît un grand succès sur la alors toute jeune MTV. Parce que le morceau mettra quelque temps à devenir un grand succès, mais à terme il est des grands tubes de l’année 1984. Parce que ce morceau est devenu un classique de cette époque. Parce que c’est le début d’une carrière qui verra Cyndi Lauper livrer de nombreux tubes jusqu’à la fin de la décennie. Parce que ce morceau était classé numéro 2 aux États Unis il y a 30 ans.

Morceau du jour : Franz Ferdinand, Love Illumination (2013, album Right Thoughts, Right Words, Right Action)

Parce que Franz Ferdinand est passé il y a peu par Paris dans le cadre de la tourné destinée à promouvoir leur quatrième album Right Thoughts, Right Words, Right Action sorti l’été dernier. Parce qu’on retrouve sur cet album le groupe énergique qui nous avait séduit avec avec son premier album. Parce que le deuxième extrait de l’album, Love Illumination, est représentatif de ce son.

Morceau du jour : Nik Kershaw, Wouldn’t It Be Good (1984, album Human Racing)

Parce que Nik Kershaw sort en février 1984 son premier album Human Racing. Parce que cet album a été précédé par un premier extrait, I Won’t Let the Sun Go Down on Me, sorti sans succès à l’automne 1983, et par un second extrait, Wouldn’t It Be Good, sorti un mois avant l’album. Parce que ce deuxième extrait va rapidement connaître le succès et devenir l’un des classiques de l’année 1984, trustant les premières places des charts dans plusieurs pays européens et connaissant même un petit succès aux États Unis. Parce que c’est le début d’une jolie séquence de deux années pour Nik Kershaw qui le verra connaître un succès court mais bien réel sur la scène pop de cette époque, le point culminant étant sa participation aux concerts du Live Aid de l’été 1985. Parce que ce morceau était classé numéro 4 au Royaume Uni il y a 30 ans.

Morceau du jour : David Bowie, Rebel Rebel (1974, album Diamond Dogs)

Parce que la première moitié des années 70 fut pour David Bowie la période où il est devenu une superstar. Parce qu’en particulier cette époque est celle de sa période glam-rock, genre dont il sera l’un des plus illustres représentants. Parce que son dernier single ouvertement glam est Rebel Rebel début 1974, premier extrait de son album Diamond Dogs qui sortira au printemps de cette année-là. Parce que ce morceau deviendra un immense classique de son répertoire. Parce que ce morceau était classé numéro 5 au Royaume Uni il y a 40 ans.