You're viewing all posts tagged with pop

Morceau du jour : Milky Chance, Stolen Dance (2013, album Sadnecessary)

Parce que le duo allemand Milky Chance a sorti son premier album dans son pays natal à l’automne dernier. Parce que le morceau Stolen Dance en est le premier extrait, et le tout premier single du groupe. Parce que ce coup d’essai s’est avéré être au fil des mois un coup de maître en devenant un gros succès dans toute l’Europe ces derniers mois. Parce que c’est l’un des succès du printemps dernier ici, succès qui déborde largement sur ce début d’été.

Morceau du jour : The Pointer Sisters, Jump (for My Love) (1983, album Break Out)

Parce que les Pointer Sisters ont connu à la fin des années 70 et dans les années 80 le pic de leur carrière entamée à la fin des années 60. Parce que leur album Break Out sort fin 1983, dont le premier extrait passe inaperçu, mais les suivants seront des succès. Parce que le plus gros succès est obtenu par le troisième extrait Jump (for My Love). Parce ce morceau permettra au groupe de remporter le Grammy Award de la meilleure performance pop par un groupe ou duo avec vocaux (oui, les Grammy Awards regorgent de catégories d’une précision remarquable). Parce que ce morceau était classé numéro 3 aux États Unis il y a 30 ans.

Morceau du jour : We Have Band, Someone (2014, album Movements)

Parce que le trio We Have Band est revenu ce printemps avec son troisième album Movements. Parce qu’on y retrouve la pop électronique que le groupe pratique avec réussite depuis son premier album. Parce que Someone est le premier extrait de l’album. Parce que la vidéo qui l’accompagne est une démonstration des diverses moyens de représenter informatiquement les membres du groupe.

Morceau du jour : Lloyd Cole and the Commotions, Perfect Skin (1984, album Rattlesnakes)

Parce que le premier album de Lloyd Cole et ses Commotions, Rattlesnakes, sort à l’automne 1984. Parce que la pop lettrée de ces Écossais est saluée par la critique et obtient par ailleurs un beau succès public. Parce que l’album avait été précédé de deux singles sortis les mois précédents. Parce que le single inaugural de la carrière de Lloyd Cole and the Commotions, Perfect Skin, était sorti au printemps 1984. Parce que ce morceau était classé numéro 26 au Royaume Uni il y a 30 ans.

Morceau du jour : Simply Red, It’s Only Love (1989, album A New Flame)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que Simply Red sort début 1989 son troisième album A New Flame. Parce que le groupe y continue la pop soul aux accents jazzy qui sont sa marque de fabrique depuis ses débuts au milieu de la décennie. Parce que le premier extrait de l’album est It’s Only Love, morceau dans le pur style habituel du groupe. Parce que ce morceau est globalement un petit succès, mais qui va lancer la carrière de l’album qui lui, en revanche, connaîtra une belle destinée commerciale. Parce que ce morceau était classé numéro 24 il y a 25 ans.

Morceau du jour : Nik Kershaw, I Won’t Let the Sun Go Down on Me (1983, album Human Racing)

Parce que I Won’t Let the Sun Go Down on Me était le tout premier single de Nik Kershaw, sorti en 1983 sans grand succès. Parce qu’il figure au printemps suivant sur le premier album du chanteur, Human Racing. Parce que suite au succès des extraits suivants de Human Racing, I Won’t Let the Sun Go Down on Me connaît une ressortie en 1984, accompagnée pour l’occasion d’une nouvelle vidéo . Parce que cette fois c’est un vrai succès, qui donne à Nik Kershaw son meilleur score dans les charts britanniques. Parce que ce morceau était classé numéro 2 au Royaume Uni il y a 30 ans.

Morceau du jour : Kylie Minogue, Je ne sais pas pourquoi (1988, album Kylie)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que le quatrième extrait du premier album de Kylie Minogue a la particularité d’avoir un titre français, Je ne sais pas pourquoi. Parce que si le reste du morceau est bien en anglais, la carte du français est jouée à fond dans la vidéo, qui voit Kylie évoluer dans un Paris fantasmé d’il y a quelques décennies. Parce que la petite Australienne ne se débrouille pas si mal dans notre langue. Parce que c’est un nouveau succès pour la princesse pop, comme tout ce qu’elle sort à cette époque sous l’égide des producteurs Stock, Aitken et Waterman. Parce que ce morceau était classé numéro 15 en France il y a 25 ans.

Morceau du jour : Pharrell Williams, Happy (2013, album Girl)

Parce qu’après avoir collaboré avec Daft Punk de fort belle manière, Pharrell Williams s’est attelé à son deuxième album solo. Parce que cet album, Girl, est sorti au printemps dernier, porté par le succès phénoménal de son premier extrait Happy. Parce que ce morceau est devenu le tube mondial du début de l’année, et qu’on continue de l’entendre en ce début d’été. Parce que cet hymne à la joie moderne avait été entendu pour la première fois l’année dernière dans la bande originale du film Moi, moche et méchant 2. Parce que c’est un morceau idéal pour attaquer l’été.

Morceau du jour : Sia, Chandelier (2014, album 1000 Forms of Fear)

Parce que Sia revient en cette année 2014 avec un nouvel album qui s’apprête à sortir. Parce que cet album a été annoncé par un premier extrait, Chandelier. Parce que ce morceau est le plus gros succès de Sia depuis le début de sa carrière. Parce qu’il est accompagné d’une vidéo marquante où la jeune Maddie Ziegler danse une chorégraphie folle en accompagnement de la chanson. Parce que le morceau et sa vidéo sont certainement les plus fabuleux du moment.

Morceau du jour : Bruce Springsteen, Dancing in the Dark (1984, album Born in the USA)

Parce que 1984 voit Bruce Springsteen sortir son septième album, Born in the USA. Parce que cet album et la tournée qui l’accompagne vont le faire changer de statut ; il est l’un des meilleurs rockers de son temps, il devient une méga-star mondiale. Parce que tout commence par un premier extrait sorti un mois avant l’album, Dancing in the Dark. Parce que ce morceau tranche avec le répertoire habituel de Springsteen, et cela lui réussit. Parce que ce morceau devient le plus gros hit de sa carrière. Parce que la vidéo qui l’accompagne est réalisée par Brian de Palma. Parce qu’on peut y voir une jeune fille monter sur scène et danser avec le Boss ; si elle n’est pas encore très connue à l’époque, Courtney Cox deviendra une vedette une dizaine d’années plus tard grâce à la série Friends. Parce que ce single marque pour Springsteen le début d’une période de deux ans d’un succès démesuré, en termes de tournée et de ventes de disques. Parce que ce morceau était classé numéro 2 aux États Unis il y a 30 ans.