You're viewing all posts tagged with Top50

Morceau du jour : Simple Minds, Mandela Day (1989, album Street Fighting Years)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que Simple Minds sort au printemps 1989 son 8e album Street Fighting Years. Parce que l’album a été précédé par la sortie de l’EP Ballad of the Streets qui rassemble deux de ses morceaux. Parce que si en Grande Bretagne on a choisi de mettre en avant Belfast Child sur cet EP, en France c’est Mandela Day qui a la faveur des radios et des télés. Parce que ce titre avait été interprété pour la première fois par le groupe en juin 1988 à l’occasion d’un concert destiné à célébrer le 70e anniversaire de Nelson Mandela, alors incarcéré et à l’époque plus ancien prisonnier politique au monde. Parce que la vidéo du morceau a été enregistrée à l’occasion de ce concert. Parce que ce morceau était classé numéro 20 en France il y a 25 ans.

Morceau du jour : Simply Red, It’s Only Love (1989, album A New Flame)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que Simply Red sort début 1989 son troisième album A New Flame. Parce que le groupe y continue la pop soul aux accents jazzy qui sont sa marque de fabrique depuis ses débuts au milieu de la décennie. Parce que le premier extrait de l’album est It’s Only Love, morceau dans le pur style habituel du groupe. Parce que ce morceau est globalement un petit succès, mais qui va lancer la carrière de l’album qui lui, en revanche, connaîtra une belle destinée commerciale. Parce que ce morceau était classé numéro 24 il y a 25 ans.

Morceau du jour : Kylie Minogue, Je ne sais pas pourquoi (1988, album Kylie)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que le quatrième extrait du premier album de Kylie Minogue a la particularité d’avoir un titre français, Je ne sais pas pourquoi. Parce que si le reste du morceau est bien en anglais, la carte du français est jouée à fond dans la vidéo, qui voit Kylie évoluer dans un Paris fantasmé d’il y a quelques décennies. Parce que la petite Australienne ne se débrouille pas si mal dans notre langue. Parce que c’est un nouveau succès pour la princesse pop, comme tout ce qu’elle sort à cette époque sous l’égide des producteurs Stock, Aitken et Waterman. Parce que ce morceau était classé numéro 15 en France il y a 25 ans.

Morceau du jour : Samantha Fox, I Only Wanna Be with You (1988, album I Wanna Have Some Fun)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que Samantha Fox reprenait en 1988 sur son troisième album I Wanna Have Some Fun un classique de la pop anglaise, le I Only Want to Be with You que la grande Dusty Springfield avait enregistré 25 ans plut tôt. Parce qu’au passage le titre du morceau subissait une petite modernisation. Parce que ce morceau était produit par Stock, Aitken et Waterman, dont les productions triomphaient un peu partout à l’époque. Parce que ce morceau était le deuxième extrait de l’album. Parce que c’est la dernière apparition de Samantha Fox dans le Top 50 français. Parce que ce morceau était classé numéro 10 il y a 25 ans.

Morceau du jour : Jean-Jacques Goldman, Peur de rien blues (1989, album Traces)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que Jean-Jacques Goldman clôturait au printemps 1989 une séquence de deux ans de succès ininterrompu, entre le succès de son album Entre gris clair et gris foncé et la tourné triomphale qui l’accompagne. Parce que l’album en public Traces témoigne de cette tournée et vient clore la séquence. Parce qu’en même temps sort le single Peur de rien blues, dernier single pour Goldman dans cette décennie 80 qui l’a vu gravir les échelons du succès jusqu’à devenir le chanteur français le plus populaire de l’époque. Parce qu’on ne le sait alors pas encore, mais c’est le dernier single de Goldman en solo avant 1997 ; il se lancera fin 1990 dans l’aventure collective Fredericks Goldman Jones, mais c’est une autre histoire. Parce que ce morceau était classé numéro 17 en France il y a 25 ans.

Morceau du jour : Vanessa Paradis, Coupe coupe (1988, album M&J)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que Vanessa Paradis poursuit au printemps 1989 l’exploitation de son premier album M&J sorti pour l’été précédent. Parce que le nouvel extrait, Coupe coupe, évoque la récolte de la canne à sucre, avec un nouveau texte signé par le fidèle Étienne Roda-Gil. Parce que morceau est un nouveau succès pour la jeune chanteuse, même s’il est moindre que celui de ses précédents singles. Parce que ce morceau était classé numéro 22 en France il y a 25 ans.

Morceau du jour : Tanita Tikaram, Twist in My Sobriety (1988, album Ancient Heart)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que Tanita Tikaram sort en 1988 son premier album Ancient Heart. Parce que le second extrait de l’album, Twist in My Sobriety, connait un certain succès dans plusieurs pays, porté par une superbe vidéo sépia et la voix hantée de la chanteuse. Parce que ce morceau était classé numéro 6 en France il y a 25 ans.

Morceau du jour : France Gall, La Chanson d’Azima (1987, album Babacar)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que l’album Babacar avait été un énorme succès pour France Gall, distillant des tubes sur les années 1987 et 1988. Parce qu’au printemps sort le cinquième et dernier extrait de l’album, La Chanson d’Azima. Parce que cette chanson est à nouveau à propos d’un thème cher à la chanteuse et à son époux Michel Berger, le drame de la sécheresse en Afrique et du Sahara qui s’étend. Parce qu’on ne le sait pas encore, mais ce sera le dernier single de France Gall en solo classé au Top 50. Parce que ce morceau était classé numéro 29 en France il y a 25 ans.

Morceau du jour : Sandra, We’ll Be Together (1988, album Into a Secret Land)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que le printemps 1989 voir Sandra obtenir un nouveau succès avec son single We’ll Be Together, troisième extrait de l’album Into a Secret Land. Parce que cet album avait déjà offert à la chanteuse deux succès. Parce que cette deuxième moitié des années 80 est une période faste pour la pop synthétique de Sandra, qui continue ainsi à creuser son sillon dans les charts européens. Parce que ce morceau était classé numéro 13 en France il y a 25 ans.

Morceau du jour : Michael Jackson, Leave Me Alone (1987, album Bad)

Parce que le samedi, c’était le jour du Top 50. Parce que le printemps 1989 voit l’arrivée d’un nouvel extrait de l’album Bad, le huitième. Parce que ce Leave Me Alone est l’occasion pour Michael Jackson de régler ses comptes avec une certaine presse trash qui le poursuit de ses assiduités depuis qu’il est devenu une star planétaire quelques années plus tôt. Parce que la vidéo impressionnante est un véritable bric-à-brac de ces histoires qu’on lui prête ou qui sont avérées. Parce que ce morceau est un nouveau succès mondial pour Michael Jackson, excepté aux États Unis et au Canada où le single n’est pas sorti. Parce que ce morceau était classé numéro 17 en France il y a 25 ans.