You're viewing all posts tagged with Nina Simone

Morceau du jour : Nina Simone, Four Women (1966, album Wild Is the Wind)

Parce que Nina Simone enregistra pour son album de 1966 Wild Is the Wind le morceau Four Women qu’elle avait écrit. Parce que ce morceau esquisse le portrait de quatre femmes afro-américaines, chacune s’exprimant tour à tout par la bouche de Nina Simone. Parce que Nina Simone interprétait au festival de jazz d’Antibes - Juan les Pins en 1969 cette chanson, qu’elle présente au public français au préalable. Parce que c’est sans aucun doute l’un de morceaux les plus forts du répertoire de Nina Simone, et peut-être même le plus fort.

Morceau du jour : Nina Simone, My Baby Just Cares for Me (1958, album Little Girl Blue)

Parce qu’aujourd’hui 21 février 2013, Nina Simone aurait eu 80 ans. Parce que l’artiste, disparue en 2003, a laissé une œuvre jazz couvrant quatre décennie, devenant l’une des grandes vocalistes du genre doublée d’une superbe pianiste. Parce que cette carrière avait commencé par un premier album sorti en 1958. Parce que cet album contenait ce My Baby Just Cares for Me, le plus grand succès de Nina à la faveur d’une réédition en 1987. Parce qu’on la retrouve interprétant ce morceau à cette époque, sur un plateau de télévision. Parce que l’œuvre de Nina Simone est immense et est à redécouvrir, et à écouter, encore et encore. Parce que cette grande dame aurait eu 80 ans aujourd’hui.

Morceau du jour : Nina Simone, Feeling Good (1965, album I Put a Spell on You)

Parce que plusieurs années après sa disparition, la voix de Nina Simone reste une voix forte et pertinente tant cette artiste a marqué le jazz vocal dans sa longue carrière, en plus de ses combats politiques. Parce qu’en 1965, elle sort ce titre grandiose qui est un des très grands classiques de son répertoire, qu’on a pu entendre récemment repris par le groupe Muse.

Morceau du jour : Nina Simone, Tomorrow Is My Turn (1965, single I Put a Spell on You)

Parce que Nina Simone, au cours de sa longue carrière, a su aborder avec succès à de nombreuses reprises les rivages de la pop et s’en approprier des morceaux pour les marier à son jazz. Parce que ce morceau était à l’origine une chanson de Charles Aznavour, L’Amour c’est comme un jour. Parce que sur le même album se trouve la très célèbre reprise du Ne me quitte pas de Jacques Brel, qui était l’un des fleurons du répertoire de Nina Simone.